Wiki Kaamelott Officiel
Advertisement
45.png
En Carmélide, on a nos manières !
— Goustan, Contre-Attaque En Carmélide, page 12[src]

La Carmélide est un royaume rattaché à la fédération de Arthur Pendragon, en raison du mariage politique de Guenièvre et d'Arthur Pendragon. En effet, le roi actuel de Carmélide est Léodagan dit « le Sanguinaire », père de Guenièvre.


Démographie[]

La Carmélide semble connaître une importante chute démographique, liée d'une part à l'ancienne politique de justice qui punissait quasiment systématiquement par la mise à mort[3][4] (la nouvelle politique mise en place face à la chute démographique est de crever les yeux aux criminels, ce qui a eu pour conséquence d'augmenter considérablement le nombre d'aveugles[4]), d'autre part au départ d'une partie de la population, surtout rurale, pour le territoire d'Arthur, selon qui « entre [Léodagan] le Sanguinaire et [Arthur] le Juste, ils ont choisi ».[3]

Géographie[]

Carte du royaume de Logres présentée dans Contre-Attaque En Carmélide, sur laquelle la Carmélide est indiquée par une croix (il pourrait s'agir plus précisément de l'emplacement du Château de Carmélide).

Carte apparaissant dans KV1, sur laquelle on peut lire en druidique « Carmélide » au dessus du Mur d'Hadrien.

La Carmélide se situe sur l'île de Bretagne, entre Kaamelott (les terres d'Arthur) et la Calédonie (actuelle Écosse).[5] Elle est bordée par le mur d'Hadrien[6] qui le sépare des terres de Logres au sud,[7][8]par le mur d'Antonin qui le sépare au nord de la Calédonie, par la mer d'Irlande à l'ouest et la mer du Nord à l'est.[8]
Le climat de Carmélide est plus froid que celui de Kaamelott.[9]

Politique[]

Réputation[]

La Carmélide a pour réputation d'être un pays où règne la peur avec Léodagan et anciennement son père Goustan dit « le Cruel ». C'est une réputation dont ils sont très fiers, car selon Goustan, « du temps où [il était] en charge, rien que le fait de [le] surnommer « le Cruel », ça [lui] évitait deux attaques sur trois ».

Militaire[]

Les rois ont l'habitude « d'y aller franchement et de pas faire dans la dentelle ».[10] Leur armée n'a jamais eu d'espions (« Payer des types à se déguiser en buissons, c'est pas mon genre ! ») ni d'archers (« C'est des fainéants ! Toujours planqués derrière les autres[...]. »)[11]. Ils n'utilisent quasiment jamais leurs pigeons voyageurs[12], et prétendent même à Arthur qu'ils n'en ont pas pour qu'il les laisse gérer seuls.[13] L'une des techniques les plus utilisées par Léodagan pour prévenir les invasions est de placer des tourelles tous les trente pieds le long de la côte, méthode très peu appréciée d'Arthur puisque lesdites tourelles sont construites avec l'argent de la fédération[14], tout comme d'ailleurs bon nombre de l'équipement militaire de Carmélide. Léodagan affirme d'ailleurs que « c'est le seul bon côté de la fédération : il y a toujours moyen de la faire raquer à votre place ». [15]

Justice[]

Le crime y était puni par la mort presque systématiquement, à un tel point que Goustan dut opter pour autre chose, car son royaume subissait une grave chute démographique. Dès lors, il se mit à crever les yeux aux hors-la-loi afin de remédier à cela, cependant le nombre d'aveugles devint rapidement alarmant dans le royaume, le roi étant capable de faire crever les yeux de 12 condamnés en un après-midi. Les séances de justice sont présidées par l'ancien roi Goustan, assisté par Léodagan.[4] De plus, certaines coutumes quelque peu barbares subsistent, tel que le viol de la fille du chef de clan vaincu, juste avant l'incendie de sa maison.[16]

Position au sein de la fédération[]

Grâce au mariage politique entre Guenièvre et Arthur, Léodagan conserve sa souveraineté sur la Carmélide, tout en étant fédéré par Arthur. [17] Au-delà de cette place particulière dans la fédération, Léodagan semble prendre beaucoup de libertés et ne pas respecter nombre de décisions censées s'appliquer dans toute la fédération : il refuse d'installer des routes pavées,[5] il a changé la loi qui l'oblige à nourrir ses paysans en échange de leur culture,[18] il conserve des traditions interdites comme brûler les geôles tous les ans pour faire de place ou le viol de la fille des chefs de Clan battus suivi de l'incendie de sa maison.[16] De plus, il semble que la Carmélide ait sa propre monnaie[19] alors qu'il est censé y avoir une monnaie commune dans toute la fédération.[20]

Agriculture[]

C'est un royaume qui semble avoir une activité agricole importante, si l'on en croit Yvain. [21]

Hiérarchie[]

Goustan de Carmélide est le premier roi connu de Carmélide dans l'histoire de Kaamelott, bien que l'on puisse supposer qu'il tient le pouvoir de son père, qu'il mentionne une fois en le comparant à Léodagan : « Vous me rappelez votre grand-père, des fois... Lui non plus ne donnait jamais d'ordre sans insulter ni menacer les gars. » [2] Cela laisse entendre que la Carmélide a toujours été réputée pour sa cruauté. Goustan cède le pouvoir à Léodagan quinze ans avant le début du Livre I[22], sans doute par lassitude, car il dit à son fils « si je vous ai refilé le pouvoir, c'est pas pour continuer à faire le boulot à votre place ! Vu ? »[13]Malgré ces paroles, il est toujours présent près de Léodagan lorsque celui-ci est en Carmélide.[23]
Séli, reine de Carmélide et femme de Léodagan, affirme être la chef d'état officieuse de Carmélide : elle dit notamment à Léodagan que « tout le monde le sait en Carmélide qu'[il est] une patate, seulement ça passe parce que les gens savent que c'est [elle] qui tire les ficelles dans l'arrière-boutique ».[24], et que « ça fait trente ans qu'[elle] récupère [ses] catastrophes en coulisses, sans [elle] la Carmélide [il l'aurait] déjà perdu vingt-cinq fois ! ».[25] Léodagan n'en savait rien avant qu'elle le lui dise mais il ne l'a jamais démenti. Il ne semble pas y avoir de successeur défini, [26] Yvain ayant été déshérité.[27]

Références[]

  1. Livre II, épisode 47 : Le Complot
  2. 2,0 et 2,1 Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 17
  3. 3,0 et 3,1 Livre I, épisode 63 : Goustan Le Cruel
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Livre III, épisode 3 : Le Magnanime
  5. 5,0 et 5,1 Livre I, épisode 100 : La Vraie Nature Du Graal
  6. Addendum du Livre V : Aux sources de Kaamelott, Acte IV : Géopolitique du Royaume
  7. Bande dessinée n°7 : Contre-Attaque En Carmélide
  8. 8,0 et 8,1 Trailer de Kaamelott - Premier Volet
  9. Livre III, épisode 68 : La Veillée
  10. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 13
  11. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 11
  12. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 21
  13. 13,0 et 13,1 Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 12
  14. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 7
  15. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide, page 16
  16. 16,0 et 16,1 Livre III, épisode 14 : Les Derniers Outrages
  17. Livre III, épisode 60 : Les Festivités
  18. Livre IV, épisode 22 : Seigneur Caius
  19. Livre I, épisode 36 : Raison D'Argent
  20. Livre II, épisode 61 : L'Alliance
  21. Épisode 18, Livre III, Cryda De Tintagel
  22. Livre V
  23. Tome 7 des BD, Contre-Attaque En Carmélide
  24. Livre IV, épisode 2 : Tous Les Matins Du Monde (2ème partie)
  25. Livre IV, épisode 33 : L'Art De La Table
  26. Livre IV, épisode 88 : Les Bien Nommés
  27. Livre IV, épisode 39 : Le Grand Départ

Navigation[]

Advertisement