Wiki Kaamelott Officiel
Advertisement
Wiki Kaamelott Officiel
45.png
La patience est un plat qui se mange sans sauce.
— Perceval dans Kaamelott - Premier Volet, clin d'œil aux longues années d'attente entre la fin de la série et le film

Logo du film

Kaamelott - Premier Volet (ou « KV1 ») est le premier film de la trilogie cinématographique française clôturant la série télévisée Kaamelott. C'est une comédie heroic-fantasy d'une durée de 2 heures.[5] Reporté à plusieurs reprises, le film est sorti le 21 juillet 2021.[1]

Résumé[]

Synopsis[]

Kaamelott Premier Volet.gif

Le tyrannique Lancelot du Lac et ses mercenaires saxons font régner la terreur sur le royaume de Logres. Les Dieux, insultés par cette cruelle dictature, provoquent le retour d'Arthur Pendragon et l'avènement de la résistance. Arthur parviendra-t-il à fédérer les clans rebelles, renverser son rival, reprendre Kaamelott et restaurer la paix sur l'île de Bretagne ?[6][7]

Résumé détaillé[]

L'histoire débute en 484 après J.-C. ; naviguant sur la mer Rouge, Alzagar, un chasseur de prime, est à la recherche d'un bijou de grande valeur. Il aborde un bateau dans ce but.
Bien loin de là, au château de Kaamelott, Lancelot règne depuis désormais plus de 10 ans sur le royaume de Logres. Il a réuni un état-major, composé de Loth, le Jurisconsulte, le Père Blaise et Dagonet. Au moment où Alzagar aborde le navire, ils reçoivent des mercenaires saxons au château, et notamment Horsa et Wulfstan, leurs dirigeants, pour discuter de la traque des chevaliers de la Table Ronde. Les mercenaires en étaient chargées, mais désormais les caisses sont vides ; Horsa demande donc que leur soit léguée l'Île de Thanet, et échange de quoi ils continueront la chasse. Lancelot, également présent, accepte la requête, et déclenche par la même occasion la colère des dieux. C'est celle-là même qui fait se lever un vent sombre et donne l'intuition à Alzagar de fouiller la cale du bateau. Il y débusque Venec, qui peut vraisemblablement le mener jusqu'à Arthur Pendragon, introuvable depuis l'avènement de Lancelot.
L'homme conduit Alzagar jusqu'à Leukè Komè, pour interroger le marchand d'esclave auquel il avait vendu l'ex-roi, Quarto. Ce dernier assure ne plus s'en rappeler, mais il a en réalité compris l'importance de cet esclave, et part à sa recherche à son tour. Après une longue marche, ils arrivent, lui et deux subordonnés, au lieu où il avait été vendu, le wadi. Arthur s'y débarrasse de Quarto et comprend qu'il doit s'enfuir ; il n'en a pas le temps, car Alzagar, qui les avaient suivis, l'assomme et l'enferme.
Pendant ce temps, en Carmélide, Léodagan passe des jours ennuyeux, à travailler dans son potager du château de Carmélide, avec pour seule compagnie sa femme, Calogrenant et un Maclou, et ce depuis que tout le royaume a été démilitarisé. Séli et Élias pensent qu'il faudrait s'impliquer dans la résistance, et reproche l'inactivité de Léodagan. Un matin, celui-ci reçoit la visite de sa sœur, Fraganan, qui leur apprend, à l'aide de l'hydromancie, la venue d'Arthur, en route pour mener la résistance contre Lancelot.
Au même moment, Alzagar arrive à la frontière d'Aquitaine. Alors qu'ils se font contrôler, Venec insulte la Duchesse de la région afin qu'ils soient menés au Duc. Ce dernier, reconnaissant Arthur, paye Alzagar pour le libérer. Il décrit ensuite les mauvaises conditions de vie depuis l'avènement de Lancelot, et, avec une certaine insistance, suggère à Arthur de reprendre le trône. Celui-ci ne désire pas revenir au pouvoir, et demande au Duc de la guider hors du royaume.
Au château de Kaamelott, Mevanwi se dispute avec son mari, Lancelot, sur le fait qu'il ne puisse pas lui donner d'héritier, à cause de son obsession pour Guenièvre. Sur ce, le roi se rend à l'endroit où cette dernière est retenue prisonnière, avec sa servante Nessa : dans les ruines du château du roi Ban. La femme demande à être libérée, ce que Lancelot refuse, puis s'énerve en apprenant qu'un prétendant à Guenièvre lui envoie des mots doux. Non loin de Kaamelott, la tavernier accède à une trappe pour rejoindre des galeries souterraines. S'y trouvent notamment Perceval, Karadoc et Kadoc, qui ont décidé de mener une résistance sous terre car, selon eux, c'est « classe ». Ils désirent arriver sous le château du roi, mais n'y parviennent pas, car aucune cartographie n'est faite – au grand dam de Merlin.
Pendant ce temps, Arthur et le Duc d'Aquitaine marchent à travers la région, et ce dernier ne manque pas de relever le vide laissé par les raids saxons, et apprend à l'ancien roi que Lancelot fait exécuter des enfants sans aucun scrupule. Une fois la nuit arrivée, Arthur remarque à l'aide de ses connaissances dans les étoiles qu'ils se dirigent vers le nord, et non vers l'est, comme cela était prévu ; il en déduit qu'ils sont désormais non loin de Gaunes.
Parallèlement à cette époque, trente ans plus tôt, Arthur participe à un entraînement militaire avec une légion romaine. Un jour arrive une noble du nom de Furadja, accompagnée de Shedda, dont le jeune homme tombe amoureux.
Alors que le jour se lève et qu'Arthur se réveille, il se rend compte de l'absence du Duc. Non loin de là, il entrevoit, au milieu de la forêt, une table ronde grossièrement conçue. Autour d'elle, plusieurs hommes sont assis, dont notamment Bohort, Gauvain, Lionel ; Arthur s'y rendant, il apprend qu'à travers cette table et ce rassemblement se trouve une forme de résistance contre Lancelot. Il en est à la fois touché et énervé, et entreprend de discuter avec les recrues : Lucan, Girflet, Bedever et Rostan. Alors arrive Trévor, l'un des résistants, poursuivi par des saxons. Arthur et Bohort sont tous deux capturés.
Pendant ce temps, à Kaamelott, Wulfstan évoque à l'état-major la révolte des paysans à travers le royaume. À l'extérieur, deux soldats donnent l'arte : des engins de siège arrive au portes du château. Toutefois, une fois ont-ils remarqué que ceux-ci sont dirigés par le roi Burgonde, ils se détendent. En effet, ses troupes ont toujours été incapables de s'organiser et de réussir un assaut.
Dans les galeries souterraines, Mehgan et Mehben, les filles de Karadoc, viennent trouver ce dernier et Perceval pour annoncer la venue de trois jeunes gens, Iagu, Gareth et Petrok, désirant rejoindre la résistance et les attendant à l'extérieur. Ils sortent, et Petrok demande à se marier à Mehben. Ils n'ont pas le temps d'en discuter bien longtemps : suivis par des saxons, les trois jeunes gens entraînent involontairement la capture de toutes les personnes présentes.
Au même moment, le roi Burgonde mène un "assaut" au château de Carmélide. Léodagan, impassible, va étudier les machines de guerre ; étonné, le roi va lui parler.
À Kaamelott, dans les cachots, Perceval est stupéfait d'y retrouver Arthur, agonisant dans une cage pendue au plafond. Il appelle les autres, qui sont aussi surpris de retrouver leur ancien roi. Merlin débarque alors dans les geôles par un trou dans le sol. Il explique que cela a été possible grâce à la cartographie des tunnels, comme il l'explique depuis longtemps, sans succès. Quelques étages plus haut, les conseillers de Lancelot fêtent la capture d'Arthur, et demande au roi s'il sera exécuté ; celui-ci n'arrive pas à prendre de décision.
Les prisonniers s’apprêtent à s'enfuir de Kaamelott par les galeries lorsque Mevanwi débarque. Froide et moqueuse, elle veut récupérer ses filles, qui refusent. Iagu arrive à voler la clef de la cage d'Arthur au garde, et Gareth déclare être le fils de Loth, et peut donc lancer des sorts. Une fois la femme de Lancelot partie, tous s'enfuient dans les galeries et y découvrent Hervé de Rinel, qui s'est également échappé. Là, Kolaig, qui était dans les geôles et s'est également enfui, tente d'étrangler Arthur, car il convoite Guenièvre ; il a d'ailleurs été enfermé car il savait où elle était retenue prisonnière.
Sur ce, Arthur, Kolaig, Perceval et Karadoc se rendent au lieu en question, la tour du roi Ban. Perceval fait fuir les gardes, sans penser qu'ils pourraient amener des renforts, puis est chargé de monter la garde avec Karadoc. Le prétendant de Guenièvre décide d'attendre la chambre de cette dernière en grimpant le long de la façade pour donner un effet romanesque. Les autres, moins scrupuleux, y montent en prenant l'escalier, et délivrent la jeune femme ; elle est stupéfaite par le retour d'Arthur, mais assure qu'elle était convaincue de son retour. Pendant ce temps, Kolaig est en difficulté, et finit par abandonner sa quête. Guenièvre accompagne alors Perceval, Karadoc et Arthur au rocher où est plantée Excalibur. Ils s'en approchent et se font intercepter par une Dame du Lac bannie, qui implore Arthur de retirer l'épée. Celui-ci s’apprête à le faire, mais est arrêté par Urgan et Lamorak, le frère de Perceval. Ces deux derniers organisent une partie de robobrole, un jeu gallois, pour décider de l'accès au rocher. L'équipe de Perceval, comprenant Arthur, l'emporte. L'ex-roi retire donc Excalibur sans problème, mais les flammes de celle-ci s’éteignent rapidement.
Pendant ce temps, en Carmélide, Léodagan, pour fêter le retour d'Arthur, de sa fille et des chevaliers, invite tout le monde, y compris les Burgondes. Le roi de la région explique aux résistants qu'il tente d'apprendre à ce peuple comment utiliser leurs engins de siège, mais que ce n'est pas concluant. Arthur surprend alors Guenièvre voulant quitter le camp, et lui demande pourquoi. Elle lui déclare qu'elle a oublié la couronne de fleur qu'il portait à leur mariage dans les ruines de sa prison, et qu'elle veut la récupérer. Arthur décide donc de l'accompagner, ému par la déclaration.
Dans le passé du fils Pendragon, trente ans auparavant, Shedda et lui sont désormais intimes ; un jour, il remarque une blessure sur l'épaule de la jeune fille. Il prend congée, et lorsqu'il revient la voir, elle est enfermée et a été blessée par Furadja. Cette dernière débarque et poursuit garçon ; il la sème en se réfugiant dans un puits.
Dans les ruines de la tour, Guenièvre retrouve sa couronne de fleurs. Comme l'avais tenté Kolaig, Arthur grimpe sur la façade, et arrive jusqu'à la chambre. Là, ils s'embrassent, pour la première fois de leur mariage.
À Kaamelott, le château fait face à une nouvelle attaque burgonde ; comme à leur habitude, les conseillers de Lancelot ne s'en inquiètent pas. Un peu plus loin, Arthur étudie la scène en compagnie de Mehgan et Gareth, ce dernier utilisant son épée pour faire parvenir des signaux aux burgondes. Élias, Léodagan, Séli et Fraganan font office de relai et transmettent le message au roi, qui cri à ses hommes de battre les tambours. L'armée tout entière s'organise autour de la musique, et, pendant ce temps, Perceval, Karadoc et Guenièvre provoquent l'éboulement des galeries, avec l'aide de tous les résistants souterrains. Kaamelott en est fragilisé, et les burgondes passe à l'attaque : le bâtiment des dommages importants. Dans la salle du trône, Lancelot est sollicité par son état-major, en panique, pour ouvrir le passage secret permettant de s’enfuir à l'extérieur. Après une légère attente, le roi ouvre le passage, mais en sort alors Arthur, armé d’Excalibur – bien que cette dernière n'ait plus ses pouvoirs. Le fils Pendragon menace les conseillers de pendaison s'ils ne quittent pas expressément le royaume. Lancelot provoque alors Arthur, et alors que ce dernier s’apprête à l'attaquer, autour d'Excalibur se forme des nuages sombres et des éclairs. Le combat s'engage pendant que le château se détruit progressivement ; Arthur prend rapidement la main.
Trente ans en arrière, Arthur s'apprête à repartir pour Rome avec sa légion. Alors que les bateaux vont partir, il saute sur le rivage pour aller contempler une dernière fois Shedda, et sur le chemin, tue Furadja à l'aide d'un pilum. Sur ce, il regagne les embarcations, avec un sermon de la part de son instructeur.
L'ex-roi, menaçant Lancelot de son épée, décide de le laisser en vie ; celui-ci quitte le château avec un rire moqueur. Le fils Pendragon s'allonge sur la table au centre de la salle du trône et attends de se faire ensevelir par les débris de Kaamelott, quand soudain débarquent Mehgan et Gareth. Intrigués, ils lui demandent ce qu'il faisait là, mais il évite le sujet et ils sortent ensembles du château. À l'extérieur, Arthur l'observe, s'écroulant petit à petit.
Quelques jours plus tard, Perceval l'accompagne rencontrer Horsa sur l'Île de Thanet pour décider de la domination de Kaamelott. Le saxon convient de rester sous l'autorité d'Arthur, à condition qu'il ait un siège autour de la Table Ronde et une place dans la quête du Graal. Le nouveau roi de Logres, pour garder son royaume uni et se préserver de la colère des dieux, accepte la proposition.
Les problèmes se dénouent petit à petit dans le territoire, et la vie reprend son cours : en Carmélide, Léodagan, Calogrenant et Élias disent adieu à leur potager. Les anciens résistants commencent à reconstruire la taverne, Petrok et Mehben se marient. Lancelot retourne à la Tour, de laquelle surgit la gigantesque silhouette fantomatique du Roi Ban. Arthur et Guenièvre, l'un contre l'autre, contemplent le lointain. Enfin, dans la scène post-générique, la silhouette sombre de Méléagant rampe dans une forêt et porte la neige à sa bouche, laissant présager son retour.

Préproduction[]

45.png
Satisfaire [les fans] c’est une question qui se pose. J’ai envie de dire qu'il ne faut pas satisfaire, il faut les surprendre. Et c’est chaud parce qu’ils ont pensé à tout.
— Alexandre Astier lors d'une interview sur le film
Le film a été écrit et réalisé par Alexandre Astier, qui a comme à son habitude participé à la composition de la musique.
En 2013, un conflit juridique oppose Alexandre Astier et la société de production CALT qui a produit les 6 saisons de Kaamelott, empêchant la réalisation d'une trilogie de films. Néanmoins, le 2 novembre 2015, Alexandre Astier informe de la fin du conflit, qui lui permet d'étendre ses droits sur Kaamelott, et de reprendre l'écriture.[8]
En 2016, la société de production d'Alexandre Astier déclare que le film bénéficiera d'un budget estimé à 15 millions d'euros.[9]
Le 4 avril 2017, Alexandre Astier confirme que l'écriture du film est terminée.[10]

Tournage[]

Le film a été tourné en grand format, en 70 mm via une caméra numérique Alexa 65[11][12], une caméra qui produit de très gros fichiers et qui a donc nécessité la présence d'un DIT, Nejib Boubaker, sur le tournage, pour gérer des fichiers à 48 images par seconde.[13]
Le tournage a débuté fin janvier - début février 2019[11] et s'est déroulé en majorité en Auvergne-Rhône-Alpes, plus précisément avec une partie tournée près de la Haute-Loire.[14][15] Lionnel Astier a commencé à tourner la semaine du 25 février.[16] Audrey Fleurot (La Dame du Lac), a tourné ses scènes en seulement deux jours.[17]
En décembre 2018, Alexandre Astier avait laissé à Antoine de Caunes un bocal de sable en lien avec le film[18], et il a confirmé en juillet 2021 qu'il s'agissait de sable venant du sultanat d'Oman.[19] Jean-Charles Simon, qui joue le rôle mineur d'un « tanneur, qui a des esclaves, dont un qui sort du lot », avait d'ailleurs annoncé s'être rendu à Oman en février 2019 pour tourner sa scène en un jour et demi, en compagnie de Clovis Cornillac.[20] Au sultanat, ont été utilisé comme décors : le désert, la mer avec les bateaux, un fort pour les flashbacks d'Arturus plus jeune, une palmeraie, des rochers, et beaucoup d'autres endroits. En France, tout a été tourné dans la région Rhône Alpes, près du Puy, du mont Gerbier de Jonc.[21]
Du jeudi 28 février 2019 jusqu'au samedi 2 mars inclus, le château de Murol dans le Puy-de-Dôme a notamment servi de plateau de tournage.[22] Les Estables apparaîtront aussi dans les décors du film, comme en atteste le tournage des 18, 19 et 20 mars 2019. [22] Ces lieux ont déjà été dans les décors du Livre V : c'est là que se trouve le rocher où est planté Excalibur. La production s'est aussi passé à la Jasserie, lieu-dit sur les hauteurs du Pilat, dans la Loire. Des éléments de bataille tel que des chars, des catapultes, des peaux de bête étaient encore présents sur les lieux, laissant supposer une scène de bataille.[23] Enfin, les scènes se passant dans le château du duc d'Aquitaine ont été tournées au château des Adhémar à Montélimar.[24]
Alexandre Astier a compté 45 jours de tournage en tout[25].

Distribution[]

Casting principal
Casting secondaire (par ordre d'apparition)

Fiche technique[]

  • Titre original : Kaamelott - Premier Volet
  • Réalisation et scénario : Alexandre Astier
  • Musique : Alexandre Astier
  • Décors : Denis Seiglan
  • Costumes : Marylin Fitoussi
  • Photographie : Jean-Marie Dreujou
  • Montage : Alexandre Astier
  • Production : Alexandre Astier, Agathe Sofer, Henri Deneubourg (producteur exécutif)
  • Société de production : Regular Production
  • Société de distribution : Société nouvelle de distribution (France), Belga Films (Belgique), MK2 Mile End (Canada), Ascot Elite Entertainment (Suisse)
  • Budget : 15 millions d'euros[26]
  • Pays d'origine : France
  • Langue originale : français
  • Format : couleur — 2,35:1
  • Genre : comédie, aventure, historique
  • Durée : 120 minutes
  • Dates de sortie :
    • 21 juillet 2021 (France,[1] Belgique,[2] Suisse[3])
    • 23 juillet 2021 (Quebec,[4] Côte d'Ivoire[2])

Médias[]

Teaser[]

Kaamelott_-_Premier_Volet_-_Teaser_1

Kaamelott - Premier Volet - Teaser 1

Le teaser a été posté par Alexandre Astier le 22 janvier 2020 pour accompagner l'annonce de l'avancée de la sortie du film (qui sera de nouveau reporté à cause de la crise sanitaire du Covid 19). Il a généré plus de 8 millions de vues naturelles en 48h, toutes plateformes confondues.[27]
Le teaser contient une succession très rapide de courtes scènes, dans lesquelles on peut entrapercevoir quelques personnages en action, sans déterminer exactement leurs intentions. On y retrouve Venec, Mevanwi, Loth, Dagonet, Père Blaise, Calogrenant, Merlin, Séli, Elias, Léodagan, Gauvain, Lionel, le Jurisconsulte, le Duc d'Aquitaine, Perceval, Karadoc et le Tavernier, et on découvre de nouveaux personnages dont le nom sera révélé plus tard : Quarto, Damian le Sassanide, Furadja, Wulfstan, Fraganan, Alzagar et Horsa. Le teaser s'achève sur une seule réplique de Perceval : « La patience est un plat qui se mange sans sauce. »

Trailer[]

KAAMELOTT_-_PREMIER_VOLET_-_TRAILER

KAAMELOTT - PREMIER VOLET - TRAILER

Le trailer a été publié par Alexandre Astier le 21 juin sur sa chaîne YouTube.
À compléter

Extrait[]

Un premier extrait du film a été partagé le 18 juin 2021 par la chaîne M6 sur son compte instagram[28]. L'extrait présente Arthur à la table du Duc d'Aquitaine en compagnie de la Duchesse d'Aquitaine et d'Alzagar. Le Duc semble surpris de l'arrivée de l'ex-roi, lui qui avait simplement prévu « une petite journée beauté bien-être », mais se réjouit du retour d'Arthur, qui lui semble signifier sa reprise du pouvoir, mais Arthur ne semble pas disposé à le reprendre. Le Duc ne lui met pas de pression pour qu'il reprenne son rôle, bien qu'il précise bien que le peuple Breton est oppressé par le régime de Lancelot : « ils sont au bout du rouleau. »

Post-production[]

Bande originale[]

La pochette de la bande originale du film

Alexandre Astier a réalisé toute l'orchestration des morceaux, puis un consultant orchestration copiste s'est chargé de réaliser les partitions pour chaque instrument.[25]
La bande originale du film a été interprétée par les musiciens de l'Orchestre National de Lyon, dirigés par Franck Strobel. Elle a été jouée alors que le montage du film n'était pas finalisé, le film n'a donc pas forcément été utilisé comme base de l'interprétation comme c'est souvent le cas, mais plutôt sous la forme d'un concert sur lequel a été monté le film (ce qui a permis des allers-retours entre la musique et le montage).[25]
Il avait été annoncé que la bande originale du film serait enregistrée dans les salles Marivaux et Chopin de l'Atrium de Tassin-la-Demi-Lune, commune de la métropole de Lyon, du 23 au 25 mars 2020[29], mais suite aux mesures gouvernementales liées à l'épidémie de Covid-19, l'enregistrement s'est finalement terminé le 27 août 2020,[30] et le 3 septembre Alexandre Astier annonce sa sortie chez Deutsche Grammophon pour le 25 novembre, soit 2 jours après la sortie prévue du film.[31]
Le 2 octobre 2020, Alexandre Astier poste un teaser pour annoncer la sortie de la bande originale en coffret collector, disque vinyle et CD le 27 novembre 2020, soit deux jours après le film.[32] Voici la liste des titres :
  1. Abordage en Mer Rouge
  2. Le Péché de Lancelot
  3. Sept Jours de Marche
  4. Le Wadi
  5. L'Augure de Fraganan
  6. Hydromancie
  7. Sous la Bretagne
  8. Les Héros de la Résistance
  9. Merlin le Cartographe
  10. Marche Aquitaine
  11. Furadja !
  12. Une Clairière près de Gaunes
  13. Une Attaque Burgonde
  14. L'Intrigante à Bouclettes
  15. La Nouvelle Table Ronde
  16. Les Jeunes Aventuriers
  17. Léodagan et l'Arsenal
  18. Les Ravins de la Mort
  19. Mevanwi aux Geôles
  20. Le Talent de Iagu
  21. Kolaig l'Étrangleur
  22. L'Épaule de Shedda
  23. Robobrole !
  24. Excalibur Morte
  25. Arthur et les Musiciens
  26. La Martyr
  27. Arthur à la Tour
  28. Une autre Attaque Burgonde
  29. Désenchevêtrement
  30. Excalibur Noire
  31. Juste Judex
  32. La Mor le Roy Artu
  33. Horsa !
  34. Prêts pour l'Aventure

Le morceau Désenchevêtrement est celui qu'on entends dans le teaser de la BO. C'est aussi celui qui ouvre le générique de fin du film, suivi par Marche Aquitaine.
La sortie de la bande originale le 27 novembre a été maintenue malgré le report de la sortie du film.[33]

Accueil et critiques[]

À compléter

Galerie[]

Anecdotes[]

  • Le film comporte un scène post-credits, une scène spéciale diffusée après le générique de fin.
  • Dans le générique du film, Alexandre Astier remercie « les uppercuts de Christian Mouleyre, les « Bambinos » de Laurent Jacquet, les instruments de Jean-Nicolas Susse, la sixte augmentée française de Jean-Louis Fabre, les kiwis de Mickaël de Palma, le rocher de Philippe Brun, Jean-Christophe Hembert, Alain Bonet, Carlo Brandt, Eymeric Jorat, Yoann Veyrat. Jean-Marie Dreujou, Stéphane Moreno Carpio et Clémentine Oudot. Joëlle le Gouillou, Yannick Bourdelle et Isis Bonfanti. — Luna Karys et notre « production baby » Isaac. — »
  • Dates de sortie :
    • Entre 2016 et 2018, le tournage a été reporté à plusieurs reprises notamment à cause de problèmes financiers.[34]
    • Le 25 février 2019, Alexandre Astier dévoile sur les réseaux sociaux la date de sortie du film prévue pour le 14 octobre 2020.
    • À la sortie du premier teaser, il est annoncé que la date est avancée au 29 juillet 2020.
    • "Pour garantir l'accessibilité du film à tous les publics et la meilleure expérience collective possible" suite à la propagation du virus Covid-19 (coronavirus), le film est reporté au 25 novembre 2020.[35] À l'international, le film est prévu pour le 29 juillet 2020 en Suisse.[36]
    • Suite à l'évolution des mesures sanitaires face à la propagation du coronavirus, le film est de nouveau reporté le 19 octobre 2020 pour une durée indéterminée.[37]
    • Le 12 mars 2021, une nouvelle et dernière date de sortie est finalement annoncée, le 21 juillet 2021. [1]
  • Alexandre Astier a affirmé n'avoir jamais aimé le format court qui le limite dans la création d'histoires.[38]
  • Alexandre Astier a déclaré avoir toujours vu la fin de la saga en trilogie de film[39] et que « Kaamelott est une saga qui a besoin de l’artifice du cinéma. »[40]
  • Une période appelée "Kaamelott Résistance" doit précéder le film sous format écrit. Cette période aborde le temps où Arthur n’est pas en Bretagne avec Lancelot au pouvoir et où les personnages qu’on connaît sont partagés entre résistance et collaboration.[39]
    • Cela aurait pu être raconté dans un livre VII mais Alexandre Astier craint que ça ne nuise à la popularité des films.
  • Sur les deux heures de film, il y aurait une trentaine de minutes réservées à un premier acte dédié à la période Kaamelott Résistance.[41]
  • Les acteurs ont signé un contrat de non divulgation avec Alexandre Astier, les empêchant de donner des informations sur le tournage.[16]
  • Le script a été numérisé pour éviter les fuites.[16]
  • Tous les personnages n’apparaîtront pas dans chacun des 3 films.
  • Le teaser a généré plus de 8 millions de vues naturelles en 48h, toutes plateformes confondues.[27]
  • Lors d'une pause déjeuner sur le tournage, François Rollin (qui n'est pas très au fait de la pop culture) n'a pas reconnu son voisin de table, mais comme il le trouvait très sympathique il a demandé son nom à Antoine de Caunes, qui lui a expliqué qu'il s'agissait de Sting.[42]
  • L'affiche est révélée le 29 juin 2021 sur Twitter.[43]
  • Anne Girouard, pourtant très fan de lui, n'a jamais croisé Sting sur le tournage.[19]
  • Un fan, Arnaud Klein, s'est donné le défi de voir Kaamelott - Premier Volet 200 fois au cinéma afin de battre le record du monde du film vu le plus de fois par une même personne au cinéma.[44]
  • Thomas Pesquet, commandant de la Station Spatiale Internationale en 2021, fan de Kaamelott a pu voir le film dans l'ISS, Alexandre Astier lui ayant envoyé par le biais de la NASA.[45]

Références[]

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Publication Twitter, compte certifié du distributeur SND, 12 mars 2021
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Kaamelott - Premier Volet de Alexandre Astier (2019) - Unifrance
  3. 3,0 et 3,1 Kaamelott - Premier Volet - Ascot Elite
  4. 4,0 et 4,1 Le film Kaamelott - Premier Volet sortira au Canada le 23 juillet
  5. Publication Twitter, Alexandre Astier, 4 janvier 2018
  6. Synopsis, allocine.fr
  7. Kaamelott - Premier Volet, synopsis, kaamelott-seances.com, 2021
  8. Quotas Radios, Chanson française et astrophysique avec monsieur Kaamelot et Hubert Reeves, Le Nouveau Rendez-vous, France Inter, 2 novembre 2015
  9. Kaamelott Le Film : le projet se précise, premiere.fr, 13 juin 2016
  10. Alexandre Astier lâche des infos exclusives sur la trilogie Kaamelott !, Le Gros Journal de Mouloud Achour (dailymotion)
  11. 11,0 et 11,1 Publication Twitter, Alexandre Astier, 22 janvier 2019
  12. Alexandre Astier dévoile les secrets de la bande-originale de "Kaamelott Premier Volet", Jérome Lachasse, BFMTV, 22 novembre 2020
  13. Conférence Arri Caméras JPP AFC 2020 : Tournage en Arri Alexa 65 pour "Kaamelott", Association Française des directeurs de la photographie Cinématographique, janvier 2020 (vidéo)
  14. “Astérix“, “Kaamelott”, ”Pourquoi ? Parce que” : l'agenda bien chargé du grenoblois Serge Papagalli, Mai-Linh Nguyen-Stephan, France 3, 13 décembre 2017
  15. Serge Papagalli sera bien dans le film Kaamelott, Le Dauphiné Libéré, 20 mai 2019
  16. 16,0 16,1 et 16,2 Facebook Live, interview de Lionnel Astier, page de Midi Libre Alès Cévennes, 21 février 2019 (vidéo)
  17. Audrey Fleurot sera bien dans le film Kaamelott : "Je n'ai même pas eu de scénario", Charles Martin, Premiere.fr, 20 juin 2021
  18. Alexandre Astier et l'empire Kaamelott, Popopop, France Inter, 4 décembre 2018
  19. 19,0 et 19,1 Semaine spéciale Kaamelott - Episode 5 : Kaamelott, le film, Popopop, France Inter, 2 juillet 2021
  20. Surprise: Jean-Charles Simon est dans le film «Kaamelott», Michel Pralong, lematin.ch, 23 janvier 2020
  21. De scorpions tueurs à leur personnage, le casting de Kaamelott nous parle du tournage | Konbini - YouTube
  22. 22,0 et 22,1 Tournage dans le plus grand secret du film Kaamelott au château de Murol dans le Puy-de-Dôme, Eric Le Bihan, France Bleu, 28 février 2019
  23. Le Bessat : des décors de Kaamelott trônent à la Jasserie, Le Progrès, 6 avril 2019
  24. Alexandre Astier se confie sur Kaamelott : dans les coulisses du tournage du film (2/4), Robin Charbonnier, Le Dauphiné Libéré, 14 juillet 2021 (podcast)
  25. 25,0 25,1 et 25,2 Alexandre Astier est dans Popcorn ! (Kaamelott, musique, le projet d'après...), Popcorn, 23 juin 2021
  26. Alexandre Astier dévoile un teaser du film, et annonce une sortie en juillet
  27. 27,0 et 27,1 Publication Twitter (compte certifié du distributeur SND)
  28. Publication Instagram, compte certifié d'M6, 18 juin 2021 (vidéo)
  29. La bande originale du film Kaamelott sera enregistrée à l'Atrium de Tassin, Le Progrès, 31 décembre 2019
  30. Publication Twitter, Alexandre Astier, 27 août 2021
  31. Publication Twitter, Alexandre Astier, 3 septembre 2020
  32. Publication Twitter, Alexandre Astier, 2 octobre 2020
  33. Publication Twitter, compte officiel de Kaamelott, 12 novembre 2020
  34. Kaamelott : à quand la sortie du film tant attendu ?, Gaudéric Grauby-Vermeil, franceinter.fr, 22 janvier 2020
  35. Publication Facebook, page du distributeur SND, 7 mai 2020
  36. Kaamelott - Premier volet, UniFrance, 2020
  37. Publication Twitter, compte certifié du distributeur SND, 19 octobre 2020
  38. Alexandre Astier sort l’intégrale de Kaamelott: "Je n'ai jamais aimé le format court", Jérôme Lachasse, bfmtv.com, 3 novembre 2018
  39. 39,0 et 39,1 Alexandre Astier : "Je ne veux pas satisfaire les fans de Kaamelott, je veux les surprendre", Metronews, lci.fr, 30 novembre 2015
  40. Alexandre Astier: «Kaamelott est une saga qui a besoin de l'artifice du cinéma», Benjamin Chapon, 20minutes.fr, 2 octobre 2018
  41. Alexandre Astier Interview 4: Kaamelott, Allociné, 6 août 2012 (vidéo)
  42. Semaine spéciale Kaamelott - Episode 1 : Kaamelott, la série, Popopop, France Inter, 28 juin 2021
  43. Publication Twitter, Alexandre Astier, 29 juin 2021
  44. Tentative de record du monde Kaamelott Volet 1, Arnaud Klein, YouTube, 7 juillet 2021
  45. Post de Thomas Pesquet, Twitter, 22 juillet 2021

Navigation[]

Advertisement