Wiki Kaamelott Officiel
Advertisement


Verinus est un marchand de citron romain qui apparaît dans le Livre VI.

Description[]

Physique[]

À compléter

Personnalité[]

À compléter
D'après les autres soldats de la caserne, il essaie toujours de leur vendre des trucs.[1]

Histoire[]

Passé[]

Verinus vend des citrons dans les rues de Rome pendant une dizaine d'années.[2] Il est aussi habitué à appeler la milice urbaine pour dénoncer.
Peu avant le début du Livre VI, Verinus rencontre Julia et lui propose de l'héberger.[3]

Livre VI[]

Puisque Julia juge ne pas le connaitre suffisamment pour habiter chez lui, Verinus apparaît dans Miles Ignotus, debout à la fenêtre de son amie Licinia, qu'il supplie d'héberger sa nouvelle amie. D'abord réticente, Licinia accepte en échange d'un morceau d'agneau pour la nourrir elle, son fiancé Manilius, et donc Julia.
Dans Centurio, il attend dans les escaliers devant chez Licinia car Manilius, en planque chez sa petite amie, ne supporte plus d'être enfermé. Réticent à l'idée de retourner à l'intérieur, Verinus finit par suivre Arturus qui a amené à manger. À table, le ton monte très vite et Verinus tente de calmer le jeu. Arturus explique que s'ils décident que Manilius doit quitter Rome, il faudra un moment pour que Verinus trouve un bateau. Verinus, lui, n'est même pas sûr de pouvoir en trouver un.
Plus tard, Verinus et Julia rentrent en vitesse chez Licinia pour prévenir Manilius que Glaucia est en train de torturer Arturus. Ils débattent du possible départ de Manilius si Arturus venait à le dénoncer. Verinus annonce que pour sa part, si on le torturait, il dirait immédiatement tout. Licinia est d'avis de fuir sans attendre, elle demande donc à Verinus où il en est avec le bateau, mais le marchand n'a jamais dit qu'il avait accès à des bateaux. Le groupe décide finalement que Verinus va (de mauvaise grâce) aller monter la garde au bout de la rue pour guetter l'arrivée d'une éventuelle patrouille.
À la nuit tombée, Verinus fait irruption à la caserne pour prévenir Arturus que des fouilles sont en cours dans les quartiers pauvres. Arturus s'y rend et joue la comédie avec Verinus pour éloigner les soldats de ces quartiers, lui faisant apprendre un texte que le marchand oublie en partie. Verinus aurait entendu une rumeur disant que Manilius aurait trouvé refuge dans une domus des quartiers riches. Malgré son interprétation peu convaincante, le stratagème réussit.
De retour chez Licinia, Arturus et Julia profitent de l'absence de patrouille pour faire sortir Licinia, Manilius et Verinus et faire l'amour, mais les trois autres trouvent qu'ils s'éternisent un peu trop.
Au début de Præceptores, il se dispute avec Venec car ce dernier est venu installer son nouveau stand de citrons juste à côté de celui de Verinus, qui tient le sien depuis dix ans. Verinus menace d'appeler la milice urbaine, ce qui n'impressionne pas Venec, et les deux hommes finissent par se battre en renversant tous les citrons. Quelque temps après, la milice empoigne Verinus et on comprend que c'est Venec qui les a appelés, car il a des connexions. Les soldats emmènent Verinus, qui assure être libre au bout d'une heure grâce à ses propres connexions.
À la nuit tombée, ses amis l'attendent, car il devait amener le repas, mais ils n'ont aucunes nouvelles : Verinus est en fait en train de se faire interroger par Glaucia, car il a mentionné le nom de Manilius de lui-même pendant son interrogatoire. Alors que Glaucia le somme de lui dire où se trouve le soldat, Caius Camillus entre pour apporter une collation et entend que Verinus s'apprête à avouer. Pendant le reste de la nuit, Verinus s'attache à indiquer l'emplacement de la maison de Licinia à Procyon, qui ne comprend pas les indications. À l'aube, Glaucia décide d'aller chercher Manilius et fait enfermer Verinus aux geôles. Lors de l'arrestation de Manilius, Papinius annonce à Arturus que c'est Verinus qui l'a dénoncé.
Il aide Arturus et ses amis à mettre à exécution leur plan pour assassiner le chef ostrogoth dans Arturi Inquisito, amenant les citrons qu'ils utilisent pour aveugler les gardes et mimant le cri du chef d'ostrogoth pour que le crime d'Arturus ait l'air vrai.
On le retrouve chez Licinia dans Dux Bellorum alors qu'Arturus, devenu général, leur rend visite. Verinus remarque que le Dux n'a pas l'air d'avoir grand-chose à faire. Arturus les invite à aller boire un coup et tous paraissent perdus, marchant loin derrière lui en se demandant s'ils ont le droit d'y aller ensemble. Enfin attablés, Verinus propose de porter un toast, n'osant pas le porter "à la promotion" d'Arturus qui est très agacé. Lorsqu'un groupe de soldat passe en saluant le Dux, Arturus quitte la table et Verinus essaie de les défendre, arguant qu'ils n'ont pas fait exprès. Julia rejoint Arturus et lui fait comprendre que Verinus lui fait des avances, et qu'elle pourrait bien les accepter, ce que le général ne relève pas.
Choqué de la demande de mariage d'Arturus à Aconia dans Nuptiæ, Verinus annonce qu'il va donc devoir prendre le relai avec Julia.
Enfin, dans Lacrimosa, il est interrogé à nouveau par Glaucia pour savoir si Arturus est à Rome. Le marchand ne sait rien, mais les officiers ont entendu que le futur Roi de Bretagne était revenu chercher sa femme, Verinus leur indique donc qu'il s'agit probablement de Julia. Glaucia envoie alors Procyon attendre chez Licinia en lui ordonnant à demi-mot de les tuer tous.

Relations[]

Arturus[]

À compléter

Julia[]

À compléter

Licinia[]

À compléter

Manilius[]

À compléter

Venec[]

À compléter

Anecdotes[]

  • ...

Apparitions[]


Références[]

  1. Livre VI, épisode 2 : Centurio
  2. Livre VI, épisode 3 : Præceptores
  3. Livre VI, épisode 1 : Miles Ignotus

Navigation[]

Advertisement